Epub Milarépa ☆ Les cent mille chants tome 2 PDF/EPUB Ã cent mille ☆

Dans ce deuxième volume des Cent Mille Chants Milarépa le célèbre maître spirituel du Tibet énonce les instructions essentielles du bouddhisme et montre la voie tantrique qui permet de les réaliser en axant l'énergie sur l'expérience directeJe suis un homme étrange un ermite vêtu de cotonQui médite aux mois d'été dans les montagnes enneigéesLe souffle vivifié purifie tous les brouillards du corpsAux mois d'automne je mendie des aumônesRien de tel que de l'orge pour rendre la santéEn hiver je médite dans les forêts profondesQui m'épargnent les attaques cinglantes de la biseAu printemps je demeure par prairies et collinesEt me libère ainsi du flegme et de la bileHiver ou été qu'importe la saison pourvu que je méditePrévenant par là les affres de la décrépitudeUne attention constante et sans agitationPermet de dominer les cinq passions nocivesLa traduction du premier volume des Cent Mille Chants de Milarépa le poète ermite tibétain du XIe siècle a reçu le prix Alexandra David Néel 1987Marie José Lamothe a donné le premier volume de la traduction la plus belle que l'on puisse concevoir de MilarépaClaude Roy Le Nouvel ObservateurUn traité de renoncement où passe le souffle des grands espaces himalayensJean Chalon Le FigaroQuelle vie quelle énergie quelle jouvence en ces chants Voilà Milarépa un embrasseur d'éveil au pays des glaciersJacques Lacarrière Le MondeDans ce deuxième volume des Cent Mille Chants Milarépa le célèbre maître spirituel du Tibet énonce les instructions essentielles du bouddhisme et montre la voie tantrique qui permet de les réaliser en axant l'énergie sur l'expérience directeJe suis un homme étrange un ermite vêtu de cotonQui médite aux mois d'été dans les montagnes enneigéesLe souffle vivifié purifie tous les brouillards du corpsAux mois d'automne je mendie des aumônesRien de tel que de l'orge pour rendre la santéEn hiver je médite dans les forêts profondesQui m'épargnent les attaques cinglantes de la biseAu printemps je demeure par prairies et collinesEt me libère ainsi du flegme et de la bileHiver ou été qu'importe la saison pourvu que je méditePrévenant par là les affres de la décrépitudeUne attention constante et sans agitationPermet de dominer les cinq passions nocivesLa traduction du premier volume des Cent Mille Chants de Milarépa le poète ermite tibétain du XIe siècle a reçu le prix Alexandra David Néel 1987Marie José Lamothe a donné le premier volume de la traduction la plus belle que l'on puisse concevoir de MilarépaClaude Roy Le Nouvel ObservateurUn traité de renoncement où passe le souffle des grands espaces himalayensJean Chalon Le FigaroQuelle vie quelle énergie quelle jouvence en ces chants Voilà Milarépa un embrasseur d'éveil au pays des glaciersJacques Lacarrière Le MondeDans ce deuxième volume des Cent Mille Chants Milarépa le célèbre maître spirituel du Tibet énonce les instructions essentielles du bouddhisme et montre la voie tantrique qui permet de les réaliser en axant l'énergie sur l'expérience directeJe suis un homme étrange un ermite vêtu de cotonQui médite aux mois d'été dans les montagnes enneigéesLe souffle vivifié purifie tous les brouillards du corpsAux mois d'automne je mendie des aumônesRien de tel que de l'orge pour rendre la santéEn hiver je médite dans les forêts profondesQui m'épargnent les attaques cinglantes de la biseAu printemps je demeure par prairies et collinesEt me libère ainsi du flegme et de la bileHiver ou été qu'importe la saison pourvu que je méditePrévenant par là les affres de la décrépitudeUne attention constante et sans agitationPermet de dominer les cinq passions nocivesLa traduction du premier volume des Cent Mille Chants de Milarépa le poète ermite tibétain du XIe siècle a reçu le prix Alexandra David Néel 1987Marie José Lamothe a donné le premier volume de la traduction la plus belle que l'on puisse concevoir de MilarépaClaude Roy Le Nouvel ObservateurUn traité de renoncement où passe le souffle des grands espaces himalayensJean Chalon Le FigaroQuelle vie quelle énergie quelle jouvence en ces chants Voilà Milarépa un embrasseur d'éveil au pays des glaciersJacques Lacarrière Le Monde